MEIWAY : « Si je ne suis plus de ce monde, ma veillée se fera au stade de Grand Bassam chez moi, vous qui m’aimez vivant, vous pourrez venir à mes obsèques »

Concert 30 ans : Meiway raconte sa “mort” et choque son public

Lors de la célébration des 30 années de carrière de la légende Meiway ; l’artiste a choqué son public à travers ses déclarations funèbres.
Les 7 et 14 décembre dernier, le Génie de Kpalèzo a célébré dans la ferveur ses 30 années de carrière avec ses fans Abidjanais. D’abord sur la scène VIP de la Patinoire de l’hôtel Ivoire, puis en bouquet final, sur le podium de l’esplanade du Palais de la culture de Treichville.
L’ un des faits qui aura notamment marqué les inconditionnels du Professeur Awôlôwô pendant cette célébration, c’est assurément les déclarations proférées sur scène de manière récurrente par l’enfant prodige des Nzima Kôtôkô.
En effet, tout au long de ces deux concerts anniversaires, notamment celui du Palais de la culture, la légende de la musique Ivoirienne n’a de cesse affirmé haut et fort ceci : « Honnorez-moi vivant, profitez de moi maintenant. Qu’on n’attende pas ma mort pour venir me célébrer et m’honorer à titre posthume », avait-il martelé avec insistance depuis la conférence de presse de lancement de la fête des 30 ans de concert jusqu’aux festivités proprement dites.
Ces messages lancés avec excès par la légende Meiway lors de son ultime show du Palais de la culture le week-end dernier, auront fini par agacer le public samedi dernier. Voici en substance les propos funèbres lancés par Meiway sur la scène du Palais de la culture : « Merci de m’honorer vivant public…» , « Si je ne suis plus de ce monde, ma veillée se fera au stade de Grand Bassam chez moi, vous qui m’aimez vivant, vous pourrez venir à mes obsèques », « Mais j’espère qu’à mes obsèques, vous ne viendrez pas ouvrir ma tombe?» , « Généralement quand un artiste parle ainsi, c’est que la fin est proche. Rassurez-vous, je ne vais pas mourir maintenant. De toutes les façons, si je meurs, j’ai déjà réalisé mes rêves », s’était-il évertué à dire haut et fort sur la scène du Palais de la culture dans la soirée du samedi dernier.
Ces déclarations funèbres lancées de façon effrénée par Meiway lors de cette célébration, ont mis très mal à l’aise le public qui a été visiblement agacé et choqué en écoutant leur idole s’exprimer en ces termes, comme s’ils assistaient ce soir là à un concert d’Adieu.

Vous pourrez aussi aimer

Articles Populaires