Meeting PDCI-FPI: Clash à l’horizon entre pouvoir et opposition

Prévu le samedi 21 décembre 2019 à l’espace Ficgayo de Yopougon, le meeting PDCI-FPI, conjointement organisé par la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP) et Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), pourrait ne plus avoir lieu si l’on s’en tient à la mesure d’interdiction prise in extremis par les services de la mairie de Yopougon.

Le meeting conjoint PDCI-FPI, aura-t-il lieu comme prévu le samedi 21 décembre 2019 ?

Un arrêté du Conseil municipal de Yopougon interdit en effet toute manifestation publique pouvant entraîner des mouvements de foule sur les espaces ouverts de la commune, allant de la période du lundi 16 décembre au lundi 5 janvier 2020. Une mesure qui pourrait susciter un premier clash entre Alassane Ouattara et l’opposition à quelques 10 mois du scrutin présidentiel.

Malgré cette mesure d’interdiction brandie par l’équipe du maire RHDP, Koné Kafana, Koné Boubakar, vice président du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, a appelé les militants de son parti à effectuer massivement le déplacement pour le meeting du samedi 21 décembre. « Le Giga Meeting conjoint PDCI-FPI est bel et bien maintenu au Samedi 21 décembre 2019 à Yopougon-Place Ficgayo dès 08 heures », maintient-il avec fermeté dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux.

Koné Boubacar invite les militants du PDCI et FPI à venir écouter les messages de leurs leaders respectifs que sont Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. «Ne nous laissons pas distraire et ne manquons pas ce rendez-vous ! », lance-t-il.

À ce rendez-vous du 21 décembre, l’opposition entend élever une vive protestation contre certains écarts du régime Ouattara.

Notamment sur les questions de la configuration de la Commission électorale indépendante (CEI), du découpage électoral, du retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Un rassemblement qui pourrait compromettre les plans du gouvernement ivoirien qui reçoit à cette même date le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, pour une visite d’amitié et de travail qui durera 3 jours.

Source AFRIQUE SUR 7

Vous pourrez aussi aimer

Articles Populaires